Lancé par les Béarnais de Grorr en 2016, le GroFest signe pour sa première édition une affiche de choix mêlant des artistes locaux et undergrounds à des têtes d'affiches bien connues dans le milieu du metal. A cette occasion, le combo a fait appel aux services du célèbre guitariste de Gojira, Christian Andreu, parrain de l'événement, venu animer une masterclass le premier jour du festival. Si chaque formation possède sa propre identité, on peut tout de même noter qu'au niveau du style majoritairement représenté, une tendance se dessine au travers de la douzaine de groupes présents. Clairement, on se situe dans un metal très porté sur la mélodie sillonnant les territoires du death progresif et de l'expérimentation en lorgnant parfois vers la branche moderne et si controversée du djent.

 

Avec ce GroFest #1 édition, le collectif a su répondre au manque de manifestations annuelles et fédératrices autour du metal en région Aquitaine. Là où les metalleux du Nord de la France s'empressaient de participer tour-à-tour au Hellfest puis au Motocultor, le Sud-Ouest se retrouvait quant à lui bien mal desservi. Ceci dit, on est bien loin de la fourchette de prix exorbitante des événements sus-cités (à moins d'avoir un enfant de 10/12 ans qui pourra rentrer gratuitement et avec le sourire). La différence ne réside pas seulement d'un point de vue géographique puisque de nombreuses activités gravitent également autour de ce rendez-vous de passionnés : une conférence vidéo intitulée « Le metal, même pas peur ! » tenue par Jean-Claude Lemenuel, un merchandising particulièrement fourni comprenant le roman autobiographique et plusieurs fois primé de Janis Jonevs « Metal » sorti chez Gaïa Editions, un blind-test délirant ambiancé par un DJ pendant l'happy hour ou encore un tournoi de air guitar, des expositions etc...

 

Avec une affluence d'un peu plus de 300 festivaliers le premier jour et 400 le deuxième, le GroFest a sans doute trouvé chez les Palois un public fidèle qui n'a pas manqué de souligner le très grand professionnalisme de l'association AMPLI, des organisateurs et des bénévoles. A noter qu'après le succès de « The Unknown Citizens » en 2014 et de ses dix ans de carrière, Bertrand, le chanteur de Grorr, a décidé de se retirer de la formation. 

CHRISTIAN ANDREU (GOJIRA)

Parrain du festival 

15 avril

SMEGMA

16 avril

NAUAR


DAWN OF JUSTICE

GLASGOW COMA SCALE


PSYGNOSIS

SMASHED


NO RETURN

CHRONICLES


KLONE

HYPNOSE


Écrire commentaire

Commentaires : 0